Bienvenue !

 

dMhJLUcho2XKgfIMtuXHKUKBvss

21078802_1614532741993282_7685229166597141685_n

Android Météo
 

 

20934166_1607180459395177_8321246538685514517_o

 https://www.pagesjaunes.fr/pros/03003454

Posté par jacquescaglio à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


17 octobre 2017

N'oubliez pas de payer votre taxe foncière !

LUNDI 16 OCTOBRE
RAPPEL : N'oubliez pas de payer votre taxe foncière !

impot_date_limite

Les contribuables non mensualisés, propriétaires ou usufruitiers d’un bien immobilier (maison, appartement ou terrain) au 1er janvier 2017, ont jusqu’au lundi 16 octobre 2017 minuit pour le paiement de leur impôt par chèque, titre interbancaire de paiement, virement ou espèces.
Si néanmoins vous ne pouvez le faire avant cette date, sachez qu'en le payant en ligne depuis internet sur le site de l'administration fiscale , vous aurez un délai supplémentaire jusqu'au 21 octobre et votre prélèvement n'aura lieu qu'à partir du 26 octobre.

L’administration fiscale calcule le montant de la taxe foncière sur les propriétés bâties et informe directement les contribuables du montant à payer par avis d’imposition dans chaque commune où ils sont imposables. Vous n'avez pas de déclaration à effectuer sauf en cas de construction nouvelle ou de changement dans la consistance ou l’affectation des propriétés.

 

Le saviez vous ?

  • Sur l'ensemble de la France, la taxe foncière a augmenté en moyenne de 14,01% entre 2011 et 2016 alors que l'inflation n'a progressé "que" de 3,03% pendant cette période.
  • Pour certains propriétaires occupants qui sont de modestes retraités, la taxe foncière représente un mois de leur retraite et certains d'entre eux ne pourront bientôt plus rester dans leurs logements.
  • Certains de nos lecteurs nous ont fait part que le gouvernement actuel préparait de toutes nouvelles taxes pour les propriétaires qui ont fini de payer leurs emprunts. Ceci dans le but de plus d'équité et de solidarité envers ceux qui payent encore un loyer.
    Sans doute est-ce là la récompense pour la privation et les efforts qu'ont supportés les propriétaires dont la plupart sont très modestes ?
    Et puis après tout il faut aussi que vous payiez aujourd'hui pour compenser la future et hypothétique suppression de la taxe d'habitation. Ils vous prennent aujourd'hui ce qu'ils ne vous prendrons peut-être plus demain.


Depuis 4 ans déjà nous vous prévenons qu'il faut vous préparer et que ceci n'est qu'un avant goût de ce qui vous attend encore dans les prochains mois, car ce n'est pas fini, et le pire reste à venir.
Les caisses sont vides et la France vit à crédit sans réduire son train de vie. Le gouvernement a récemment annoncé qu'il n'augmenterait pas l'impôt sur le revenu. Peut-être, mais les chiffres prouvent qu'il se rattrape sur les impôts locaux.
Alors, des impôts et des taxes vous direz vous, il faut en payer pour les routes, les hôpitaux, l'armée, la police ...
Mais savez vous que quasiment l'ensemble de l'impôt sur les revenus en France part directement dans les poches des banques car cet impôt sert uniquement à payer les intérêts de la dette de la France ?
Oui, uniquement les intérêts, sans même commencer à la rembourser.

En effet, il faut bien que quelqu'un paye pour le soutien suicidaire accordé aux banques impliquées en Grèce, par une bande de technocrates européens non élus qui ruinent progressivement la France avec la complicité active de notre classe politique et le silence passif des vieux médias.
Et ce quelqu'un, c'est vous, et demain vos enfants.

Posté par jacquescaglio à 08:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 octobre 2017

Le Meilleur Pâtissier

"C'est pas la taille qui compte, on le sait"

21765010_1452708484825318_2954145889075202497_n

 

 

Posté par jacquescaglio à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

La Meilleure Boulangerie de France

Cette semaine, direction le Var pour Norbert Tarayre et Bruno Comerais, un département chargé d’histoire

 

20954039_668409003362405_764320927395830530_n

Posté par jacquescaglio à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 octobre 2017

A vos marques, prêts, salivez !

 

 

Posté par jacquescaglio à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


À NOTER DANS VOS AGENDAS


du 7 au 15 octobre
*Manifestations gratuites*

14 et 15 octobre - Centre d'information du public de la CNPE - Cruas
Animations pour tous en accès libre, projection débat "le secret des glaces", atelier scientifique autour de l'électricité, goûters électriques...
04 75 49 30 46
 
Plus d'infos par ici



Mercredi 18 octobre - Le Teil

Conférence "Temps libre" Les Arts

Architecture et stéréotomie
à 14H30, au 1er étage de la mairie

 
 
Thé Dansant Cruas
Les descriptifs et infos pratiques concernant les Activités de la semaine sont à retrouver dans l'Agenda des manifestations Septembre-Octobre (à télécharger plus haut)
TOUS LES JOURS...
Des activités de pleine nature et sportives avec nos partenaires à retrouver par ici : canoé, Vélo à assistance électrique, accrobranche, équitation, footgolf, parapente, paintball...
À LA UNE CES PROCHAINS JOURS
 
Au plaisir de vous accueillir bientôt !

Posté par jacquescaglio à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 octobre 2017

J'adore toujours autant lol

 

 

 

22406401_224242748111072_2051408246013318061_n

Posté par jacquescaglio à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

VENDREDI 13 Octobre - "Vendredi 13"

VENDREDI 13 Octobre - "Vendredi 13"

Vous le savez, ici nous aimons les chiffres.

vendredi_13



Le chiffre 13 est au centre de nombreuses superstitions : on dit qu'il ne faut jamais être 13 à table, les hôtels n'ont souvent pas de chambre 13, et rares sont les personnes à revendiquer le 13 comme leur chiffre porte-bonheur. Pourtant, rien n'indique que le chiffre 13 soit mauvais.

Il existe de nombreuses hypothèses qui plaident pour la mauvaise réputation du vendredi 13 :
Les dates précises ne sont pas connues, mais on dit que le Christ serait mort crucifié un vendredi 13 et qu'Adam et Eve ont croqué la pomme un vendredi 13.
Quant au chiffre 13 lui-même, sa mauvaise réputation vient du dernier repas du Christ, appelé aussi la Cène, où les apôtres étaient 13 à table avant le départ de Judas.

En France la plupart des gens pensent que le vendredi 13 porte chance.

Si vous jouez à euromillions ce vendredi, vous avez une chance sur 140 millions de remporter le gros lot (exactement 1 sur 139 838 160).
Les règles ont changé depuis le 23 septembre 2016 : la probabilité de gagner la cagnotte était auparavant plus forte (1 sur 116 531 800).
En comparaison vous avez 4500 fois plus de chance (ou plutôt de malchance) de mourir demain !
Mais si vous perdez, consolez vous en sachant qu'une part importante de votre mise ira dans les poches de l'état qui détient 72% du capital de la française des jeux. (soit près de 3 Milliards d'€ en 2012)
Donc à chaque fois que vous jouez, n'oubliez pas que vous payez indirectement des impôts pour contribuer à l'effort national, et ... à une foule d'autres choses qui n'ont rien à voir (comme certaines dépenses somptuaires de nos chers élus)... encore une fois.

 

Le saviez vous ?

  • Chaque année il y a forcémment un vendredi 13, mais il ne peut pas y en avoir plus de 3.
  • Cette année en 2017, il y en a deux : les vendredi 13 janvier 2017, et 13 octobre 2017.
    L'an dernier en 2016, il n'y en a eu qu'un seul : le vendredi 13 mai 2016, ce qui est rare.
    L'an prochain en 2018, il y en aura deux : les vendredi 13 avril 2018, et 13 juillet 2018.
  • Un mois qui commence un dimanche 1er aura un vendredi 13.
  • La phobie du vendredi 13 se nomme : paraskevidékatriaphobie (peur du vendredi 13).
    Les compositeurs Chopin, Paganini, Schubert et Salieri en ont souffert toute leur vie.

Dicton du jour :
"Evitez d'être superstitieux, il paraît que cela porte malheur." - Sagesse populaire.

 

Enfin, pour terminer ayons une pensée émue pour les victimes d'un tristement célèbre vendredi 13, celui de novembre 2015, date de l'attaque sauvage et lâche d'islamistes au bataclan.
Mais qui en a vraiment tiré les leçons ? Surement pas les irresponsables qui gouvernent la France depuis 25 ans derrière des masques différents en apparence, et qui ont trop vite fait d'escamoter leur inaction coupable, d'autant plus face aux récents évènements de Marseille.
Mais aussi nous tous en portons une petite part de responsabilité, car nous les laissons faire depuis trop longtemps.
Au nom des victimes innocentes, ne l'oublions pas.

Posté par jacquescaglio à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 octobre 2017

REPORTAGE : Pourquoi les compagnies d'électricité cachent aux Français qu'ils pourraient ne rien payer ?

 

2000€ par an pendant 20 ans

Reportage diffusé sur TF1. Il existe une vérité que votre compagnie d'éléctricité ne veut pas que vous sachiez. De nombreux français n'imaginent pas à quel point la mise en place de panneaux solaires pourrait leur faire gagner. Et même par temps nuageux ! Vous le saviez ?

http://ecologistemag.fr

 

Posté par jacquescaglio à 17:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

plus de beurre ?

Pourquoi vous ne trouvez plus de beurre dans votre grande surface

XVM756236e2-ae95-11e7-a8af-8df631bec9b0

Une moindre production, la flambée des prix du beurre et la rigidité du système de la grande distribution expliquent notamment cette situation.

La France manque de beurre. «En raison d'une pénurie de matière première sur le beurre, nous sommes aujourd'hui dans l'incapacité de vous proposer ce produit», indique cette pancarte dans certains supermarchés en lieu et place des précieuses plaquettes. Jusqu'à présent, seuls les grossistes étaient confrontés à la rareté du produit. Désormais, la pénurie concerne également les particuliers. «Les marques distributeurs sont les premières touchées», indique Gérard Calbrix, chef du service économique de la Fédération Nationale de l'Industrie Laitière.

«Avec le système de la grande distribution, les prix des produits sont fixés une fois par an. Ces négociations se sont tenues en février dernier», explique Gérard Calbrix. Mois où le prix au détail des plaquettes de beurre vendues en grande surface a été fixé pour l'ensemble de l'année. «Or depuis le mois de février, le prix du beurre a pratiquement doublé», indique Gérard Calbrix. Sur 20 mois, la hausse frise même les 200%: le prix du beurre industriel est passé de 2.500 euros la tonne en avril 2016 à près de 8000 euros la tonne fin septembre.

Pourtant, les grandes surfaces n'ont pas accepté d'ajuster leurs prix. «Les distributeurs refusent de passer ces hausses. Les fournisseurs ont donc arrêté de les livrer. Nous avons coupé la livraison de beurre pour les marques distributeurs. Nous avons donné la priorité aux fabricants de beurre, aux marques en propre, qui se sont montrées plus flexibles», explique le spécialiste. «Nous avons connu des situations ubuesques où des artisans venaient acheter leurs plaquettes de beurre en grande surface car les prix étaient moins élevés qu'en passant par les grossistes», souligne Gérard Calbrix.

Hausse des prix des viennoiseries

De fait, moins prioritaires, les grossistes avaient été les premiers à pâtir de cette situation. «Des cas de pénuries de beurre ont été signalés», avait récemment alerté Matthieu Labbe, délégué général de la fédération des entreprises de boulangerie. «Or, dans nos métiers, le beurre n'est pas un produit substituable, nous ne pouvons pas fabriquer de croissant sans beurre, c'est impossible!», précise le représentant des boulangers de France.

Certaines boulangeries avaient ainsi fait le choix de la hausse des prix des viennoiseries pour compenser l'augmentation du tarif du beurre. «Nous avons ajouté 10 centimes par croissant au beurre à la rentrée», indique une boulangerie parisienne du 15e arrondissement, qui vend désormais le croissant à 1,15 euro au lieu de 1,05 euro au printemps, et dont la dernière augmentation des tarifs remontait à deux ans et demi.

«Nous interpellons les pouvoirs publics. Nous demandons à pouvoir trouver plus de beurre. Mais aussi, les boulangers et industriels de l'agroalimentaire doivent pouvoir répercuter la hausse des prix auprès des distributeurs», estime Matthieu Labbe. «C'est la seule solution pour pérenniser la viabilité des entreprises» touchées «de plein fouet» par la hausse mondiale du beurre, ajoute la FEB.

Les producteurs privilégient la fabrication de fromages

La France n'est en effet pas le seul pays concerné par la flambée inédite du prix du beurre. La forte demande de ce produit s'explique par un appétit croissant des consommateurs du monde entier et notamment en Asie où pâtisseries et viennoiseries font un tabac ou aux Etats-Unis où les Américains se sont remis à consommer du beurre après la publication de plusieurs études scientifiques qui ont «réhabilité» ce mets.

Parallèlement, l'offre diminue avec notamment la fin des quotas laitiers. «La pénurie de matières laitières grasses concerne toute l'industrie européenne, ce qui affecte les prix sur toute la chaine», indique Thomas Carstensen, vice-président d'Arla Group, l'une des plus grandes coopératives laitières au monde, détenue par 12.500 agriculteurs dispersés dans l'UE. Par ailleurs, «de nombreux fabricants de produits laitiers ont préféré se tourner vers la production de fromage qui offre de meilleurs rendements à un moment où les prix du lait sont bas», ajoute Thomas Carstensen. «Nous estimons que la demande de beurre restera forte cette année, créant potentiellement une pénurie de produits de beurre dans certaines parties de l'industrie alimentaire et laitière européenne», prévient le spécialiste. Les consommateurs seront-ils bientôt rationnés?

Posté par jacquescaglio à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :